Signature sur salon

Quelques trucs et astuces pour concevoir votre stand

Quoi de plus agaçant sur un salon que de voir le stand du voisin ou du concurrent rempli en permanence quand ce n’est pas le cas du nôtre ? Qu’on se le dise : signer des contrats sur un salon, c’est possible ! Encore faut-il avoir un stand qui le permette. Voici quelques tuyaux pour concevoir votre stand.

1. Etre visible

Afin de vous faire voir de loin, optez pour une enseigne haute. L’important est qu’elle soit lisible, quelle que soit la position du visiteur. Imaginez-la depuis différents angles de vue et ne la surchargez pas. Si vous êtes déjà connus, votre nom peut suffire.

2. Dire clairement ce que l’on vend

Le visiteur doit savoir en un coup d’œil ce que vous faites. Pour cela, la signalétique doit être efficace :

  • être écrite en caractères suffisamment gros et dans une police sobre pour être facilement lisible,
  • décrire clairement et simplement les produits et/ou services que vous proposez,
  • être homogène et cohérente : ne multipliez pas les messages, sinon le visiteur va se perdre.

3. Donner envie de venir sur le stand

La 1ere chose pour donner envie aux visiteurs de venir sur votre stand : rendez-le attractif ! Pour cela, pensez à ce qu’il soit très lumineux, suffisamment ouvert sur les allées, aéré et circulant.

Et disposez les éléments à voir et à prendre plutôt à l’intérieur du stand que trop en bordure. Par exemple, installez les plaquettes ou les goodies sur une banque en intérieur de stand ou sur les points de discussions… les visiteurs devront entrer sur le stand, ce qui vous permettra d’avoir plus de temps pour aller les voir.

4. Donner envie de rester sur le stand

Une fois que vous avez entamé la discussion avec un prospect, il est important que celui-ci se sente bien. L’objectif est qu’il n’ait pas envie de se sauver de votre stand et qu’il n’écourte pas l’échange commercial.

Privilégiez des points de discussion avec des assises confortables, conçus de façon à respecter la confidentialité afin que votre prospect se sente libre dans ses paroles. Par ailleurs, prévoyez de quoi lui offrir à boire ou à manger afin qu’il se sente mis à l’aise et bien accueilli… certaines personnes sont très sensibles à ce type d’attention.

5. Mettre à disposition des commerciaux les bons outils de travail

Il est primordial que vous pensiez aux outils nécessaires aux commerciaux. En effet, sans cela votre force de vente ne pourra jamais aller jusqu’au closing.

Pour cela, pensez à adapter le nombre de points de discussion en fonction de la taille de votre équipe commerciale. Il faut que vos commerciaux aient assez de place pour travailler et ne se marchent pas dessus.

Les autres outils à mettre en place dépendront du type de produit que vous vendez et de votre process de vente. Voici quelques exemples possibles : mise en avant produit, démonstration produit, possibilité de faire des devis sur place, offre promotionnelle, bons de commande et contrat…

Pour aller plus loin, découvrez également nos articles Optimiser sa présence à un salon et Les différents types de stands.

Vous souhaitez poursuivre la réflexion ? N’hésitez pas à nous contacter pour échanger.

Vendre sur un salon : c’est possible !

Vous pourrez aussi aimer